Comme la peau, les cheveux sont trop souvent agressés pendant la périodes des vacances. Le sel de l’eau de mer, le chlore des piscines et les rayons UV finissent par avoir raison de la fibre capillaire la laissant aussi sèche et terne que de la paille. Si aujourd’hui de plus en plus d’hommes ont le réflexe de ne pas s’exposer au soleil sans une bonne crème solaire protectrice – et oui, il y en a encore qui osent bronzer sans une bonne protection ! – ce n’est pas toujours le cas pour les cheveux qui nécessitent tout autant une protection adaptée. Mais pourquoi adopter un programme de protection solaire capillaire ?

1. Lorsque les rayons UV pénètrent au cœur de la fibre capillaire, ils l’endommagent au point de rendre les cheveux secs, dévitalisés et cassants. En cause, l’éclatement des cellules de la cuticule sous l’effet de la chaleur suivie de la dégradation de la kératine et de la mélanine. Trop exposées, les écailles ne jouent plus leur rôle de bouclier, laissant ainsi s’échapper les composants indispensables tels que l’eau, les lipides ou les acides aminés.

2. Blonds, bruns et roux ne sont pas tous égaux devant le soleil.  La mélanine, responsable de la couleur de la peau, des cheveux et des yeux en fonction de sa concentration, est la protection pigmentaire contre les radiations UV. Présente en quantité déterminée génétiquement, on la retrouve prédominante sous sa forme eumélanine chez les personnes brunes, plus protectrice que la phaemélanine présente dans les chevelures blondes ou rousses. À cela peut s’ajouter également le fait que les cheveux épais sont plus résistants que les cheveux fins.

3. Malgré les écailles serrées de la cuticule et le sébum qui l’enduit naturellement, le cheveu agit comme une véritable éponge et peut absorber jusqu’à 30 % de son propre poids en eau. Une fois gorgé d’eau, il devient élastique et perd de ses capacités défensives, amplifiant alors les agressions multiples qu’il subit telle que la lumière du soleil. Absorbés au plus profond de sa fibre, le chlore et le sel l’assèchent pendant que la chaleur accentue sa déshydratation. C’est pourquoi il est préférable de se rincer régulièrement les cheveux à l’eau claire après une baignade et de les laisser sécher à l’ombre.

Pour toutes ces raisons, Wella propose Wella Sun, sa toute première gamme de produits de protection solaire capillaire pour tous ceux qui souhaitent adopter la « sun attitude ». Avant et pendant l’exposition, les cheveux fins à normaux miseront sur le Spray Protection Biphasé tandis que les cheveux épais bénéficieront des bienfaits de la Crème Protectrice. Une fois de retour de la plage, un passage sous la douche s’impose avec le Shampooing Cheveux & Corps qui, grâce à sa formule enrichie en vitamine E et en Panthenol, élimine en douceur les résidus de crème solaire, de sel ou de chlore tout en réhydratant les cheveux et en les protégeant des radicaux libres créés par l’exposition au soleil. Les plus méticuleux ne feront pas l’impasse sur le Conditioneur Express qui répare et réhydrate les cheveux en profondeur en quelques minutes. Enfin, comme on s’applique un soin après-soleil sur la peau, le Soin Hydratant Cheveux & Corps apaise et réhydrate la peau et les cheveux. Et n’oubliez pas que comme la peau, la protection des cheveux se fait toute l’année et pas simplement pendant les vacances. C’est donc un geste à adopter au quotidien !

Avez-vous pensé à mettre un produit de protection solaire capillaire dans votre valise ? Si oui, lequel et si non, pourquoi ? Pensez-vous que ce soit un geste facile à adoter pour la gente masculine ?

Gamme Wella Sun, wella
Spray Protection Biphasé : 16 € les 150 ml
Crème Protectrice : 16 € les 150 ml
Shampooing Cheveux & Corps : 11€ les 250 ml
Conditionneur Express : 15 € les 200 ml
Soin Hydratant Cheveux & Corps : 16 € les 150 ml