Nulle question ici de régime d’aucune sorte, mais plutôt d’éliminer les toxines accumulées pendant plusieurs mois. Pas question non plus d’une cure drastique sur plusieurs jours qui va finir par mettre le corps à l’épreuve. Mais pourquoi faire une détox ? Tout simplement parce que lorsque l’on n’a pas une alimentation équilibrée, le corps produit un surplus de toxines qui, ne pouvant être éliminées correctement, engorgent les cellules et impactent notre état de santé général : prise de poids, problèmes intestinaux, fatigue, troubles digestifs. Une cure detox permet de purifier le corps afin de lui insuffler une nouvelle énergie. Dans les faits, une cure detox consiste essentiellement à consommer des aliments sous forme liquide, car c’est au bout de 12h sans solide que le corps va passer en mode « nettoyage ». Et bien sur, c’est quand les premiers beaux jours arrivent que l’on voit émerger de nouvelles cures. Parmi les dernières en vogue, Dietox imaginée par Virginie Rogé, une businesswoman de 28 ans. C’est durant ses études à New York que la jeune femme découvre ces cures de jus dont les new yorkaises raffolent. Aidée par le Docteur Montserrat Folch, la plus grande nutritionniste d’Espagne, et Blanca Galofré, la star des naturopathes locales, elle imagine une cure détox à base de jus de fruits et de légumes bio de saison mixés avec des fibres, des protéines végétales pour caler et des superfoods dopeuses d’énergie. Chacune des recettes a été ensuite mises au point par des chefs, garanties sans gluten ni lactose. Cette cure peut être réalisée sur un, deux ou trois jours, selon les besoins et le niveau de sociabilité de chacun car il faut bien avouer qu’il est difficile de se faire un dîner entre amis ou en amoureux en restaurant en sirotant votre jus de légumes. Une journée type consiste en 6 bouteilles de 400 ml à boire en 30 minutes chacune, chacune à une tranche horaire de la journée, de 7 h le matin à 22 h le soir. The new Men in the City s’est donc prêté au jeu pendant une journée.

8h : « Motivé ! Motivé ! Après tout ce n’est que pour une journée ». Ce matin, pas de tartines de pain beurrées à la confiture ni de fromage blanc. J’attaque la première bouteille Sun Dose à la couleur vitaminée. Au menu carotte, ananas, citron, sirop d’agave, camu camu (petit fruit de la famille de la goyave), poivre de cayenne et guarana. Que des ingrédients qui donne du peps et un goût qui me rappelle le jus ACE.

10h : Pour le moment je n’ai pas spécialement faim et à l’ouverture de Green Cure ne va pas s’arranger. Il faut dire que malgré le mélange pomme, ananas, kiwi et citron, la présence de céleri, de thé matcha et de graine de chanvre donne un goût à cette mixture qui est loin de convenir à mon palais. Mais bon, je n’ai pas trop le choix. Alors comme quand j’étais petit, je me pince le nez à chaque gorgée et autant vous dire que j’ai quand même du mal à parvenir à la fin de cette bouteille. une chose est sûre, je n’ai toujours pas faim, bien au contraire…

12h : Normalement c’est l’heure de la 3ème bouteille, Pumpkin Prescription. Sauf que je dois aller au sport et qu’il est hors de question que j’aille me trémousser avec 400 ml de jus dans l’estomac. La dégustation est donc prévue pour mon retour, quitte à décaler la prise des autres bouteilles tout au long de la journée. C’est donc à 14h30 que je déguste ce mélange courge, poire, orange, fleur de sel, protéine de petit pois et de riz. A la première gorgée, bof… Sauf que cette bouteille peut être consommée chaude, comme une soupe. Et là, miracle le goût est vraiment bon. Sauf qu’à mi-parcours, je commence à avoir envie de mastiquer quelque chose de plus consistant.

17h : C’est l’heure du goûter ! Avec Berry Boost, c’est une avalanche de fruit au programme avec fraise, banane, framboise et groseille rouge. Autant vous dire que cette pause sucrée m’a fait le plus grand bien. Et une fois la bouteille descendue, je peux largement attendre jusqu’au dîner.

20h : 5ème bouteille et là encore, le contenu est loin d’être fameux : Courgette Cream. Même si j’ai lu que ce velouté de courgette permet de stimuler le système immunitaire, de booster la peau et les cheveux. C’est donc reparti pour un grand moment de dégustation. Plus vite elle sera avalée et mieux c’est. Je prie pour que la dernière bouteille de la journée soit meilleure.

22h30 : Et dire qu’habituellement à cette heure là je suis en train de déguster une boîte de gâteaux au chocolat. Heureusement pour moi, Dream Elixir est un bon compromis. Un smoothie à base de lait d’amande, de lait de noisette, banane, cacao et vanille de Madagascar. Consommé chaud, on dirait un lait chaud onctueux et parfumé.

Bilan de cette journée Dietox
Dans l’ensemble, les saveurs sont plutôt étonnantes et bonnes. Avec une bouteille à consommer toutes les deux heures, pas le temps d’avoir faim ni de baisse d’énergie tout au long de la journée. Le lendemain, je me sens bien et j’ai dormi comme un bébé. Mais une chose est certaine, je vais me jeter sur mes tartines et me faire un bon jus d’orange pressé. Seul point négatif : le prix. 50 € pour une cure d’une journée c’est largement plus cher que ce que je consomme habituellement et je pense que cela en freinera plus d’un. Pour ceux d’entre vous qui serez tentés par Dietox, sachez quene peuvent pas faire la cure Dietox les personnes souffrant de maladies telles que la tuberculose, le diabète, l’insuffisance rénale, une maladie cardiaque grave ou des troubles du comportement alimentaire, les femmes enceintes ou qui allaitent ainsi que les personnes allergiques au céleri, aux fruits secs ou aux fruits rouges.

Dietox : 50 € la cure d’une journée et 130 € celle de 3 jours, frais de livraison inclus.
Informations sur www.dietox.com