Fév 17, 2020 | Parfums | 4 commentaires

Nouveau parfum Dior Homme, mais pourquoi ?

Parfums | 4 commentaires

Ecrit par Cédric

En ce début d’année 2020, Dior lance son tout nouveau parfum Dior Homme. Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien du même nom que son célèbre parfum sorti en 2005. Pourquoi ? Comment ? Un lancement qui pose bien des questions…

Sobrement nommé Dior Homme, il est l’un des parfums masculins signature de la griffe du même nom. Nous sommes en 2005 lorsque le parfumeur Olivier Polge imagine ce floral masculin aux sonorités orientales. Construit autour d’un iris aux facettes à la fois poudrées et terreuses, il s’épanouit dans un départ de notes aromatiques (lavande, sauge, cardamome)

pour s’habiller en coeur d’ambre et de cacao avant de glisser petit à petit vers un fond masculin, entre chaleur et sensualité, où se mêlent cuir, vétiver et patchouli. En résulte pour l’époque un sillage néo-classique autour de l’iris. Un parfum qui a su d’abord parler à des non initiés avant de devenir une référence du vestiaire olfactif masculin. Une eau

de toilette déclinée ensuite en version sport, cologne, intense puis en eau de parfum. Mais voilà qu’en 2020 Dior lance un nouveau Dior Homme sans lien avec la version initiale qui d’ailleurs désormais renommée Dior Homme Original. Mais pourquoi créer une telle confusion ?

 

Dior Homme : 99 € les 100 ml

Dior Homme 2020

C’est le parfumeur maison François Demarchy qui s’est donc prêté à cette nouvelle version de Dior Homme entre force et caresse. Le trio cardamome iris vétiver a laissé place à un coeur de bois tendre mêlant cèdre et bois de cashemire, le tout enveloppé de patchouli et de vétiver. Fini donc l’iris masculin qui faisait tout l’intérêt de ce parfum en le sortant de la fougère somme toute classique. Le vétiver, seul survivant du trio initial, joue les timides au milieu de tous ces bois dits « virils » qui, dosés à l’extrême,  prennent le pas très – trop ? – rapidement sur des effluves de têtes de bergamote piquée de baies roses et d’élémi aux accents d’encens citronné. En conclusion, ce nouveau Dior Homme aurait mieux fait d’être un nouveau flanker plutôt qu’une création à part entière au risque de créer la confusion chez les fans du jus de la première heure.

Pour ceux qui auront l’occasion de le sentir, je suis curieux d’avoir votre avis en commentaire…

Sur le même thème

A lire

Voyager façon nomade avec diptyque

Pensé comme un accessoire précieux, ce cylindre  noir graphique n'est autre qu'un vaporisateur de voyage signé diptyque. Il se glisse dans un sac, la poche d'un manteau ou dans une valise afin de l'avoir à porté de main dès que l'envie de se parfumer se fait sentir....

lire plus

AlSahra, l’odeur du vent dans le désert

Pour son nouvel opus de la collection Juste Chic, The Different Company nous emmène en plein désert, à la rencontre de ce vent qui parcours les dunes et poursuit les caravanes de nomades touaregs, aussi appelés les "hommes bleus du désert".Le parfumeur Emilie...

lire plus

Variantes estivales des classiques masculins

Ces parfums comptent désormais parmi les classiques de la parfumerie masculine et cet été encore leur sillage prend une envolée différente. Fusant ou discret, frais ou plus charnel, succomberez-vous à nouvelles facettes au point de vouloir les glisser dans votre...

lire plus