Déc 29, 2021 | Parfums | 0 commentaires

Phantom, le robot de Paco Rabanne

Un flacon verre en forme de robot renfermant une fragrance décrite comme « aromatique futuriste ». Voici Phantom, le nouveau parfum masculin de Paco Rabanne, connu dans le monde de la mode pour ses valeurs et ses créations avant-gardistes. Qualifié de révolutionnaire par sa méthode de création, Phantom en a-t-il vraiment sous le capot ?

A l’origine de ce parfum, la volonté d’une fragrance censée stimuler la confiance en soi, le pouvoir de séduction et l’énergie. Pour cela, les parfumeurs qui ont collaboré à la création de Phantom se sont appuyés sur l’intelligence artificielle afin d’amplifier l’inspiration humaine. Le résultat

est la rencontre entre un shot de citron et une lavande crémeuse, le tout boosté par l’overdose d’une molécule « vintage », l’acétate de styrallyle, qui rappelle le gardénia. Si les parfumeurs se seraient montrés plus mesurés quand à son utilisation, l’intelligence artificielle les a poussés

dans leurs retranchements, notamment en l’associant à des ingrédients connus pour augmenter la confiance en soi. Leur revenait ensuite le choix de conserver cette piste en ajustant les dosages et ainsi apporter ce supplément d’âme humaine nécessaire à l’élaboration de tout parfum.

 

Ce qu’en dit la marque ?

Un sillage aromatique nouvelle génération, né de la rencontre explosive entre high-tech et haute parfumerie made in France. Pousser au maximum l’innovation et la créativité, pour sélectionner des ingrédients qui stimulent confiance en soi, pouvoir de séduction et énergie.

Un parfum audacieux. L’énergie vivifiante du citron fusionne avec l’addiction d’une lavande ultra-crémeuse et la sensualité d’une vanille boisée. Instinctivement libre. Résolument feel-good. Phantom est un parfum responsable formulé à partir d’ingrédients sourcés durablement.

71 € les 50 ml, 97 € les 100 ml, 114 € les 150 ml
125 € la recharge de 200 ml

L’avis de The new Men in the City

En misant sur l’intelligence artificielle, Phantom se voulait être un parfum avant-gardiste et futuriste. Force est de constater que le résultat nous laisse un peu, pour ne pas dire beaucoup voir complètement sur notre faim. Dès les premières minutes, comme une impression de déjà vu qui, je ne sais pour quelle raison, me rappelle Man de Rochas qui, déjà en 1999, jouait la carte d’une lavande enrobée d’une touche lactée dûe au bois de santal. Répondant plus aux diktats du marketing visant à plaire au plus grand nombre, qu’à vraiment jouer totalement la carte de la créativité, il laissera surement indifférent les amateurs de parfums à la recherche de ce petit plus qui fait toute la différence. D’ailleurs, faute probablement d’un nez peu aiguisé, impossible de sentir cette molécule d’acétate de styrallyle censée rappeler le gardénia, alors que celle-ci est utilisée en overdose. Parfum suivant les tendances actuelles du marché, nul doute donc que Phantom trouvera son public, notamment les porteurs du bling-bling One Million ou du conquérant Invictus. Dommage car on aurait bien voulu qu’il s’inscrive dans la lignée de parfums iconiques masculins qui ont fait bouger les codes de la parfumerie comme Ck One (Calvin Klein), XS (Paco Rabanne), A Men (Thierrey Mugler) ou enocre Le Mâle (Jean-Paul Gaultier). En conclusion, Phantom est une création bien réalisée mais qui, à mon sens manque d’audace, pour ceux à la recherche de quelque chose de différent dans l’univers du parfum masculin mainstream.

Sur le même thème

A lire

A Milano, l’hommage d’Armani à Milan

A Milano, l'hommage d'Armani à MilanDernier parfum de la collection Armani/Privé, A Milano s'inspire d'«Omaggio a Milano», la collection Haute Couture hommage à Milan, ville d'adoption de Gorgio Armani. Un trio d'agrumes méditerranéens qui ouvre les portes pour nous...

lire plus

Parfum et bougies, diptyque célèbre la rose

Dix ans après le lancement de l’eau de toilette eau rose, diptyque célèbre l’anniversaire  de sa fragrance hommage à la reine des fleurs en lui offrant, comme amie, sa version eau de parfum.Imaginée par le parfumeur Fabrice Pellegrin, l’eau de parfum Eau Rose...

lire plus

Parfums de rentrée, on pschitt quoi ?

Envie de changer de parfum mais pas toujours le temps de parcourir les rayons des parfumeries pour faire votre choix ? The new Men in the City vous a préparé une petite sélection cibler au mieux vos envies et optimiser votre prochaine séance shopping !A l'instar d'une...

lire plus