Jan 15, 2021 | Parfums | 0 commentaires

Que diriez-vous d’un bon bain chaud ?

Parfums | 0 commentaires

Ecrit par Cédric

La douce sensation apaisante d’un bain chaud dans le confort de sa maison. Un moment pour soi où il suffit de régler la température de l’eau et plonger dans la mousse crépitante. Un sentiment de réconfort et de calme s’empare de vous pour un moment de détente, rien qu’à soit, durant lequel le corps apaise toutes ses tensions. Voilà l’univers du parfum Bubble Bath de Maison Margiela Paris.

Le parfum

Un cocon apaisant dont la senteur chyprée florale se révèle à travers un duo de notes acidulées de bergamote et d’un accord savon moussant qui lui confère une fraîcheur enveloppante. En coeur, la rose et la lavande apportent une tonalité légèrement poudrée. L’absolu de jasmin, réhaussé de notes de noix de coco, de patchouli et de muscs blancs libère l’esprit et facilite la détente pour un laisser prise tout en douceur…

Parfum Bubble Bath, Maison Margiela Paris : 95 € les 100 ml

La bougie

Après Lazy Sunday Morning, Jazz Club, Beach Vibes, By The Fireplace, Springime In A Park et Whispers In The Library, c’est au tour de la fragrance Bubble Bath de se décliner en bougie. De quoi parfaire l’ambiance de votre salle de bain la prochaine fois que vous prendrez un bain chaud…

Bougie Bubble Bath, Maison Margiela Paris : 50 €

Sur le même thème

A lire

Succomberez-vous à la fée verte ?

Ensorceleuse, l'absinthe est l'alcool de l'évasion. Oscar Wilde disait d'elle qu'il suffisait d'en sirotter un verre pour que de petits génies apparaissent. Porte qui permet d'échapper à la réalité jusqu'au fou-rire, voir même la folie, elle fut le plaisir des...

lire plus

Un instant de paix et de sérénité

Inspiré d'une séance de méditation par un bel et lumineux après-midi, en savourant une tasse de thé matcha traditionnel japonais, Matcha Meditation est une invitation à se concentrer sur le moment présent, profiter de chaque geste et éveiller les sens.Créé par les...

lire plus

diptyque rend hommage à l’Orphéon

En 1961 commençait l'aventure diptyque à Saint-Germain, dans le Quartier dit Latin, coeur de la vie artistique, nocturne et intellectuelle de Paris. Plus vraiment l'après-guerre, pas encore mai 68, on vite au rythme des nuits blanches dans les clubs de jazz dans...

lire plus