Un instant de paix et de sérénité

Parfums | 0 commentaires

Ecrit par Cédric

Inspiré d’une séance de méditation par un bel et lumineux après-midi, en savourant une tasse de thé matcha traditionnel japonais, Matcha Meditation est une invitation à se concentrer sur le moment présent, profiter de chaque geste et éveiller les sens.

Créé par les parfumeurs Alexandra Carlin et Maurice Roucel, cette fragrance met en odeur le sentiment de complicité entre le corps et l’esprit ressentit après une séance de yoga. Ingrédient emblématique de la cérémonie du thé japonaise, le matcha est le seul thé dans la feuille entière est consommée, multipliant ainsi les vertus du thé vert : réduire le niveau de stress, et favoriser la sérénité et la concentration. En résulte un parfum aux multiples facettes, aux tonalités et couleurs surprenantes et à la touche réconfortante. Les deux parfumeurs ont donc eu le désir de créer une fraîcheur élégante autour de beaux agrumes et d’un thé floral de jasmin et de fleur d’oranger, souligné par la note verte et lumineuse du matcha. En arrière, du benjoin, du bois de santal légèrement vanillé et des muscs blancs réhaussent la facette crémeuse du matcha. Un parfum atypique, peut-être déroutant au premier abord, qui saura trouver son public.

Matcha Medidation
100 € les 100 ml, 55 € les 30 ml, 25 € les 10 ml

Sur le même thème

A lire

Comme une envie de changer de parfum ?

Et si on sortait des sempiternels classiques de la parfumerie masculine pour découvrir quelques nouveautés qui vont vous titiller le nez au point de remettre en question votre vestiaire olfactif habituel. Quand le changement à du bon… et du flair !Serait-ce là le...

lire plus

Succomberez-vous à la fée verte ?

Ensorceleuse, l'absinthe est l'alcool de l'évasion. Oscar Wilde disait d'elle qu'il suffisait d'en sirotter un verre pour que de petits génies apparaissent. Porte qui permet d'échapper à la réalité jusqu'au fou-rire, voir même la folie, elle fut le plaisir des...

lire plus

diptyque rend hommage à l’Orphéon

En 1961 commençait l'aventure diptyque à Saint-Germain, dans le Quartier dit Latin, coeur de la vie artistique, nocturne et intellectuelle de Paris. Plus vraiment l'après-guerre, pas encore mai 68, on vite au rythme des nuits blanches dans les clubs de jazz dans...

lire plus